Devenir auto-entrepreneur: les réflexes à adopter

Devenir auto-entrepreneur n’est pas une chose facile. Les grandes étapes pour commencer ?  Découvrez-les dans cet article.

créer sa microentreprise

Devenir auto-entrepreneur est un excellent moyen pour tester ses capacités autour d’un projet que l’on a soi-même défini. C’est sans doute la partie la plus simple même si certaines astuces ont le mérite d’être connues dès l’inscription. Quelle activité choisir ? Quel mode d’imposition cocher ? Pour ne rien oublier et surtout ne faire aucune erreur en fonction de sa situation personnelle, prenez conseil auprès de spécialistes de l’accompagnement. En effet, si les règles sont simples, les exceptions sont nombreuses et peuvent être vraiment en votre faveur !

élaborer son offre et rester informé

Tout d’abord, avant la création de la micro-entreprise, il est important de mener une étude de marché, même succincte, sur son secteur et les offres existantes. Cette phase d’analyse doit perdurer après le démarrage de l’activité : c’est la veille concurrentielle. En effet, elle permet de connaître la concurrence, ses évolutions et les nouveautés de son secteur.

Il est possible de mettre en place des alertes sur son secteur en les paramétrant gratuitement sur l’outil Google Alertes.

Se faire reconnaître

Quelle que soit son activité, l’auto-entrepreneur doit développer lui-même sa clientèle. Effectivement professionnaliser le premier contact est indispensable pour obtenir la confiance des potentiels clients. Cela peut être sous forme de cartes de visites, flyers ou site internet. Ils doivent présenter clairement l’identité, les coordonnées et l’activité. Un logo et une marque identifiable sont alors nécessaires. Beaucoup de sites à très bas prix vous permettent de créer votre identité visuelle générique (et malheureusement souvent duplicable). C’est pourquoi, certains autoentrepreneurs font le choix de créer immédiatement unique identité visuelle unique à un prix dimensionné à la petite entreprise.

Se faire connaître

Maintenant que l’on comprend qui vous êtes et quelle est votre offre, c’est le moment de développer votre réseau. Qu’il soit physique ou web, toute publicité peut être utile mais attention aux retour sur investissement ! En effet, une belle publicité bien ciblée sur les réseaux sociaux ou sur les Google Ads sera, si elle est bien élaborée, bien moins chère et bien plus efficace qu’une publication papier.

De plus, il faut aussi penser à être référencé sur des annuaires locaux et des plateformes afin de disposer d’une vitrine pour acquérir de nouveaux clients.

Protéger : L’auto-entrepreneur et sa clientèle

La Responsabilité Civile Personnelle ne protège en aucun cas l’auto-entrepreneur s’il blesse quelqu’un ou endommage quelque chose dans le cadre de son activité professionnelle. En effet, l’auto-entrepreneur est un professionnel comme les autres et doit être couvert par une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

La première étape est de souscrire une assurance adaptée à son activité. Cela est particulièrement important pour les professionnels dont l’activité requiert des mesures spécifiques.