Lancer sa startup: les 10 premiers mots à maîtriser

Une bonne idée, beaucoup d’audace et plein de courage : ça y est ! vous êtes prêt à lancer votre Startup ! Specialist-Wanted est là pour vous conseiller, vous aider et vous orienter vers le bon spécialiste. Et on commence tout de suite par partager avec vous un peu de vocabulaire. Voici les 10 premiers mots à maîtriser pour parler le startuper !

1 Start-up 

C’est la définition de Steeve Blank qui est sans doute la plus pertinente. « Une startup est une organisation temporaire à la recherche d’un business model industriable et permettant une croissance exponentielle ». Ainsi, il s’agit d’une société innovante visant une croissance rapide par des leviers de “scalabilité”.
Attention ! Une startup ne doit pas être confondue avec une entreprise classique gérée par des entrepreneurs en baskets qui chekent leurs équipe le matin… Ce n’est donc en aucun cas un tout nouveau bar à vin ou le coffeshop à ne pas manquer pour alimenter sa story Instagram. 

2 Pitch

C’est la présentation orale synthétique de votre projet, vos missions, vos ambitions et le problème (Pain Point) que vous souhaitez résoudre. En effet, le pitch doit donner envie d’en savoir plus, pour devenir investisseur ou client.
Imaginez rencontrer Elon Musk dans un ascenseur et lui expliquer en quelques secondes ce que vous faites. Votre objectif est de susciter tellement d’interêt qu’il se retournera vers vous avant partir pour vous demander une carte de visite. L’utilité de l’elevator pitch est inversement proportionnel à la probabilité de rencontrer Elon Musk.

    3 iNCUBATEUR 

    C’est une structure d’accompagnement pour les startups. Elle peut être publique ou privée et ne prend généralement pas de participation au capital. Le loyer en revanche est payant pour la startup qui bénéficie de services et de conseils adaptées. De ce fait, un espace de travail en commun est généralement proposé. 

    4 Bootstrap

    Il s’agit en effet du démarrage de l’activité de la start-up avec des fonds propres très limités (des bouts de ficelles). A ce stade, les fondateurs ne se payent pas.

      5 Business model

       A la question : « quel est votre Business Model » ou  « quel est votre modèle économique », il faut entendre « Comment allez-vous gagnez de l’argent ». C’est la manière de créer de la valeur pour une startup (prix, abonnement ou non, types de clients) et les moyens déployés pour y arriver.

       

      6 Business Plan

      C’est un document dans lequel sont expliqués les objectifs de la société et ses prévisions
      financières. Il est vrai que c’est un impératif pour lever des fonds, il est également examiné par le board.

      7 Executive summary

      C’est un Business Plan simplifié qui tient idéalement en 2 pages qui donnent envie à un potentiel investisseur en capital d’en savoir plus.

      8 Minimum Viable Product (MVP)

      C’est un produit minimum viable qui permet de tester le marché et/ou montrer son produit ou service. Il n’a pas besoin d’avoir toutes les fonctionnalités finales et permet de tester des nouveaux business modèles ou de nouveaux produits. Cette stratégie a été popularisée l’ouvrage “Lean Start Up” de Eric Ries.

      9 Serial entrepreneur

      C’est un créateur d’entreprises en série qui a déjà revendu une ou plusieurs startups. Grâce à
      ses moyens et son expérience, ses chances de succès sont, par conséquent, plus importantes.

      10 Specialist-Wanted

      Et oui ! Vu les moyens financiers des startups en lancement, ne vous privez pas du mentorat gratuit offert par les Spécialisators et leurs spécialistes qui offrent, en cas de besoin, un appui et un savoir-faire dimensionné pour se concentrer sur la création et le développement de sa Startup ! En effet, un double avis est toujours utile dans un univers où les prix sont souvent surévalués.