Les nouvelles façons de travailler

Avec l’évolution des technologies et le développement des outils en ligne, les entreprises font face à de nouvelles tendances professionnelles. Elles s’expliquent par une volonté plus forte des salariés. Ils sont à la recherche d’un équilibre entre travail et vie privée. Nomadisme digital, home office, remote, coworking, flex-office, slashing…
Tour d’horizon de ces nouvelles pratiques et focus sur les outils collaboratifs.

Le nomadisme digital, LA nouvelle façon de travailler

Être nomade digital est un style de vie. Cela consiste à voyager tout en travaillant en ligne grâce à une bonne connexion internet. Soit à son compte, soit pour une entreprise.

Pour plus d’informations, lire notre article détaillé « Zoom sur le nomade digital ».

Le home office et le remote ou télétravail

Le home office signifie littéralement « bureau à la maison ». Cela consiste à travailler de chez soi ponctuellement quelques heures à quelques jours par semaine. Sa grande souplesse contribue à améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Le salarié peut ainsi prendre de manière ponctuelle une ou deux journées « mobiles » par mois. Il peut travailler depuis son domicile. Ou adapter son emploi du temps aux aléas de la vie. Le tout sans être déconnecté de son entreprise : grève des transports publics, enfant malade, météo capricieuse, contraintes personnelles…

Tandis que le remote ou télétravail, étymologiquement « travail à distance » dispose d’un statut légal clair et encadré. L’article L1222-9 du Code du travail définit ainsi le télétravail : “toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci”.

Le coworking

Par définition, faire du coworking signifie «travailler ensemble». Le terme est associé à des notions d’autonomie et de collaboration. Cet anglicisme désigne une façon alternative de travailler. Des professionnels indépendants partagent un environnement de travail au lieu de travailler chacun dans des bureaux privés et séparés.

Un espace de coworking est un espace de travail équipé et partagé par des personnes individuelles issus de différentes entreprises. Leur objectif est de mutualiser les ressources et les installations (postes de travail, salles de réunion, internet, vidéoprojecteur, imprimante, boîte à lettres…). Ces espaces dédiés sont de véritables lieux d’échange et de collaboration où se forment parfois des communautés d’entraide et de partage.

Le flex-office

Le flex-office qui peut être traduit en français par “bureau flexible” ou “sans bureau fixe” est un concept d’aménagement des espaces de bureaux. Cela consiste en l’absence d’attribution d’un poste de travail précis à un salarié. Après les bureaux totalement cloisonnés puis les open-space, place au travailleur sans bureau fixe. Chaque jour, le salarié s’installe là où bon lui semble et surtout là où il trouve de la place : un bureau libre, une salle de réunion…

Cette pratique représente pour l’entreprise bien évidemment des économies immobilières. Si on tient compte des réunions, des déplacements en clientèle, des congés et des arrêts maladie, les postes sont en effet rarement tous occupés au même moment.

Le slashing

Appelé aussi le multi-emplois, le slashing est le fait de cumuler plusieurs emplois, boulots, jobs, à temps complets, partiels, subis ou voulus, parfois très différents les uns des autres. Les slashers sont des multi-casquettes : informaticien le jour et DJ le soir, consultant la semaine et serveur le week-end, salariée d’un cabinet médical et prof de danse… Cet anglicisme qui signifie “séparation” fait référence à la touche du clavier de la barre oblique “ / ” (slash en anglais) pour permettre de séparer des éléments.
Auparavant une situation subie, notamment pour des raisons financières, le slashing est maintenant perçu comme un moyen de s’épanouir, de briser la routine ou de naviguer dans des mondes différents.

Outils collaboratifs

Avec la révolution digitale, des applications en ligne deviennent très utiles. Elles facilitent le travail au quotidien que ce soit pour les travailleurs en télétravail mais également au bureau.

Slack

Cette plate-forme de communication collaborative (outil en ligne ou application mobile) est un moyen d’informer et de communiquer de manière instantanée avec les collaborateurs en fonction des projets d’une même entreprise. C’est un outil de communication plus puissant que l’email parce que plus rapide et transparent avec les messages à la vue tout le monde dès lors que les utilisateurs ont été intégrés à la discussion.

Dans Slack, le travail d’équipe se déroule dans les chaînes. C’est un endroit unique pour les messages, les outils et les partages de fichiers. Cela permet de collaborer facilement et de gagner du temps. L’historique des conversations est consultable et une recherche par mot clé est possible dans les chaînes et les messages.

Trello

Cet outil de gestion de projet en ligne ou application mobile permet aux utilisateurs de collaborer sur des projets communs. Il permet de manager plus facilement en privilégiant la gestion des tâches des différents collaborateurs d’une structure. Ainsi, il permet de gérer l’organisation. Mais aussi de suivre l’évolution des projets en planches et d’échanger sur ceux-ci. Tout cela grâce à un système de “cartes” représentant chacune des tâches ou objectifs, que l’on fait glisser d’une colonne à l’autre pour situer son avancement. Des liens peuvent être attachés et des pièces jointes ajoutées.

C’est un outil parfait pour partager et suivre les tâches. Il s’adapte facilement à n’importe quel projet. Des notifications sont envoyées dans l’application, par mail ou sur smartphone dès qu’un événement se produit de façon à ce que l’utilisateur soit informé en temps réel.

Google Drive

Cette application est un service de stockage et de partage en ligne de fichiers dans le cloud lancé par Google. Google Drive, qui regroupe Google Docs, Sheets et Slides, Drawings, est une suite bureautique. Elle permet de modifier à plusieurs en temps réel des documents, des feuilles de calcul, des présentations, des dessins, des formulaires… avec un accès en consultation ou modification.

Google Agenda

Disponible sur web et mobile, Google Agenda, appelé Google Calendar en anglais, est une application Google. Elle permet de partager des événements avec ou sans pièce jointe. Mais aussi de les publier avec les utilisateurs de son choix, y compris avec des personnes qui n’utilisent pas Google Agenda. Plusieurs utilisateurs peuvent consulter et/ou modifier le même agenda avec un paramétrage de rappels et de codes couleurs pour les événements. Son utilisation nécessite d’ouvrir un compte de messagerie Gmail.