femme au bureau

Quelle est la place des femmes dans le monde de la tech ?

Depuis la révolution numérique, le secteur du digital ne cesse de s’agrandir et pourtant les femmes peinent à s’y impliquer. C’est étrange quand on sait qu’elles sont les pionnières de ce domaine. On peut donc se demander quelle est la place des femmes dans le monde de la tech, ou encore, pourquoi sont-elles sous-représentées, mais aussi quels sont les enjeux de leur intégration dans ce monde ?

Une sous-représentation des femmes dans la tech

Les femmes ne sont pas très présentes dans le secteur du numérique. En effet, elles ne représentent que 30% de ce domaine, tous métiers confondus. Et les statistiques ne s’améliorent pas. C’est ce que le cabinet Global Contact montre à travers l’étude Gender Scan en 2019 qui met en évidence une baisse importante du nombre de femmes dans les formations et les métiers de la tech. 57% des diplômés de l’enseignement supérieur sont des femmes. Pourtant, seulement 25% ont obtenu un diplôme dans les filières du numérique et 13% de ces diplômées travaillent dans le secteur du numérique. Cette étude nous montre donc l’importance d’agir et de s’engager pour réduire ces inégalités.

L’absence de femmes dans la tech : une question de culture

Depuis des générations, il existe une frontière entre les activités masculines et féminines. Et cela se ressent sur les choix des métiers, qui lui aussi est genré. Ainsi, le métier d’ingénieur en informatique est à la 4ème place des métiers de rêve chez les garçons. Alors qu’il n’est absolument pas dans l’horizon professionnel des jeunes filles, qui se rêvent avant tout médecin ou enseignante. La sous-représentation des femmes dans la tech est la conséquence d’une culture héritée de l’éducation. Il est donc important de la déconstruire peu à peu, à la maison et à l’école. Sans cela, l’évolution de la culture d’entreprise vers une féminisation du numérique n’est pas envisageable.

3 femmes qui travaillent dans l'informatique

Les femmes sont pourtant les pionnières de la tech

Paradoxalement, les femmes ont été les pionnières du monde dans lequel elles sont en minorité aujourd’hui. En effet, Ada Lovelace, Grace Hopper, Hedi Lamar, Mary Keller ou encore Margaret Hamilton sont toutes des piliers de l’Internet. Par exemple, Margaret Hamilton est une informaticienne, à qui on doit le terme de «software engineering». Mais c’est surtout elle qui conçut le système embarqué du programme spatial de la mission Apollo 11 au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes se sont posés sur la Lune, le 21 juillet 1969Depuis les années 50, la moitié des effectifs du secteur informatique sont des femmes. Les femmes resteront d’ailleurs majoritaires jusqu’aux années 70.

Les femmes sont l’avenir de la tech

Nous le savons, le secteur de la tech va générer le plus grand nombre d’emplois au cours des années à venir. Personne n’imagine construire le monde numérique de demain sans les femmes. C’est pourquoi des initiatives éducatives ont été prises pour transmettre le même contenu pédagogique aux hommes et femmes à l’école. L’objectif étant de donner aux femmes autant de chances qu’aux hommes d’accéder au monde de la tech. Le contenu pédagogique doit d’ailleurs mettre en avant les pionnières qui ont joué un rôle majeur dans l’histoire de l’entreprise.  Les effets de cet enseignement ne seront visibles que d’ici une décennie.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses initiatives visant à promouvoir les femmes dans la tech comme « Femmes Numériques » ou « Girls in Tech ». Le but est d’encourager les femmes à s’impliquer dans l’informatique.

Pour en savoir plus sur le monde de la tech, nous vous invitons à lire notre article sur la digitalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *